search

Accueil > TICCE > L’école à l’ère du numérique > Outils nomades et environnement numérique

Outils nomades et environnement numérique

mercredi 7 février 2018, par Alain Bidault

Les outils nomades au service de la pédagogie et les formations aux usages du numérique

Eléments de contexte

Dans l’académie de Dijon, des formations centrées sur les usages du numérique en éducation musicale sont proposées chaque année en éducation musicale. Un accent particulier a été mis, entre autres, sur l’usage pédagogique des tablettes.


En Saône et Loire, les établissements volontaires pour conduire une expérimentation ont été dotés d’un équipement particulier avec une solution innovante Sqool, comprenant des tablettes spécifiques sous android gérées dans un environnement numérique avec Manager, Cloud et partage des ressources.


A savoir : les tablettes ont été confiées aux élèves de façon différente selon le choix des établissements. Certains ont opté pour des chariots mobiles à disposition des équipes enseignantes.
D’autres ont choisi de confier une tablette à chaque élève de chaque classe dans tous les niveaux. Dans cette dernière configuration, chaque élève dispose donc de la sienne à domicile pour préparer ou prolonger le travail de classe, et la pédagogie de classe inversée en est ainsi favorisée.
Ce nouveau contexte a nécessité la mise en place de modules de formations plus spécifiques.

Formations


Ces formations sont l’occasion d’adapter l’ensemble technique à la demande des enseignants, comme par exemple l’installation d’applications particulièrement souhaitées pour notre discipline, mais également de les aider à la prise en main de la tablette Sqool, à la découverte de sa surcouche spécifique, de son interface avec les ressources organisées par disciplines, et à l’utilisation de ses applications génériques préinstallées. Les tablettes fonctionnant dans un environnement numérique utilisant un cloud, la formation comprend donc aussi l’initiation nécessaire au partage sécurisé des ressources entre élèves et enseignants, au Manager de tablettes avec ses éditeurs de contenus, sa gestion de classe, sans oublier le paramétrage du filtrage ou non des adresses internet.


Actuellement, pour chaque discipline demandeuse, deux formations disciplinaires annuelles peuvent être prévues, conduites par les formateurs disciplinaires. Elles ont eu lieu en éducation musicale les 16 novembre 2017 et 30 janvier 2018. Elles sont l’occasion d’expérimenter les usages pédagogiques : la diffusion de ressources pour l’écoute en autonomie des élèves, la création à l’aide des d’applications nécessaires, l’exploitation d’espaces collaboratifs, la distribution d’exercices interactifs, l’évaluation, etc.
Ces journées de formation sont propices au partage de pratiques ou d’applications déjà expérimentées par les enseignants.


Exemple d’usage de tablette Sqool en classe et après la classe à Saint-Martin en Bresse :
activités de création liées au projet musical

Projet musical : inscrit dans la problématique de séquence, « En quoi la ville peut-elle être source d’inspiration musicale ? », il consiste en une interprétation du refrain et d’un couplet de la chanson « Paris » du groupe « Après la classe » et d’une partie de création dans laquelle l’élève insérera des éléments sonores.
Les compétences disciplinaires travaillées dans ce cadre sont :
- Définir les caractéristiques musicales d’un projet, puis en assurer la mise en œuvre en mobilisant les ressources adaptées.
- Réutiliser certaines caractéristiques (style, technique, etc.) d’une œuvre connue pour nourrir son travail.
Les compétences transversales sont les suivantes :
1d. Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps (L’élève apprend à s’exprimer et communiquer par les arts, de manière individuelle et collective, en concevant et réalisant des productions sonores ou verbales notamment).
2d. Outils numériques pour échanger et communiquer (usage des espaces collaboratifs, intégration divers médias, leur publication et transmission).
5c. Invention, élaboration, production (L’élève mobilise son imagination et sa créativité au service d’un projet personnel ou collectif).
L’usage de la tablette apporte clairement une plus-value pour le développement de ces compétences visées :

Grâce à sa tablette et une application d’édition et de mixage (screenshot avec l’application Mixpad ci-contre), l’élève va pouvoir télécharger le playback de la chanson préparé au format MP3, interpréter ce chant en autonomie grâce au micro-casque fourni, le numériser et écouter sa production vocale après enregistrement. L’écoute immédiate en autonomie facilite l’auto-évaluation de l’élève qui peut recommencer à volonté pour affiner son interprétation.
Si le travail mélodique et rythmique du couplet peut être préparé en classe, la numérisation individuelle gagne à être faite hors classe, pour un plus grand calme et une meilleure qualité de la production.

Création : dans le mixage, et au moment du pont, l’élève va ensuite créer des éléments vocaux et/ou insérer des bruitages qui traduiront l’image sonore qu’il veut donner de la ville. Les élèves peuvent s’inspirer des œuvres écoutées en classe, de celles recherchées et partagées sur padlet, ou de leur expérience personnelle.

Lors d’évaluations formatives, l’écoute en classe et en groupe de la production finale enregistrée de chaque élève peut faciliter l’émergence d’idées nouvelles de production, participant aux progrès.

A la fin des travaux, l’élève exporte sa production mixée au format MP3 et lapartage avec l’enseignant, qui collecte ensuite toutes les productions avec un manager de tablettes.
(Détail du Manager de tablette ci-contre)
 

En conclusion


Les usages de Sqool se sont développés grâce aux actions conjointes de différents acteurs présents sur le terrain : l’enseignant formateur de la discipline, les ingénieurs de la société Unowhy, conceptrice des tablettes, la DANE et la DAFOP, pour leur soutien aux formations, et le concours des Conseils Départementaux, notamment celui de Saône et Loire.
Le choix de la tablette Sqool a été ainsi privilégié grâce à l’environnement numérique que d’autres systèmes d’exploitation n’avaient encore pas mis en place. Néanmoins, d’autres choix ont été faits dans d’autres établissements de l’académie, dont celui du concurrent direct, Apple.

Exemples d’usages des outils nomades présentés à l’UNA d’octobre 2017

Des témoignages de productions musicales avec tablettes tactiles ont été présentés en atelier à l’UNA, Université Numérique d’Automne de l’académie de Dijon : http://una.ac-dijon.fr

- Atelier n°16 – Démarche de projet et autonomie des élèves en EPI avec des tablettes Sqool
Intervenantes : Anne Konieczny, Marie-Christine Bidault
http://una.ac-dijon.fr/IMG/pdf/atelier_16.pdf

- Atelier n°21 – Mettre en œuvre un projet multimédia à l’aide de tablettes tactiles (iPad)
Intervenantes : Karine Cheteau, Virginie Thibeault

(Supports de présentation à venir)